Ne négligez pas votre air intérieur !

En général, nous passons jusqu'à 90 % de notre temps à l'intérieur, et en cette période de crise sanitaire, où nous sommes tous invités à rester chez nous, ce chiffre est d'autant plus vrai. Mais saviez-vous que notre air intérieur est plus pollué qu'à l'extérieur puisqu'il cumule la pollution de ces 2 milieux ?

La qualité de l'air intérieur n'est donc pas une chose à prendre à la légère, surtout pour les personnes âgées, les femmes enceintes ou encore les enfants qui sont les personnes les plus vulnérables face à ce problème.

Il est donc important de savoir bannir toutes les sources de polluants et d'allergènes chez soi pour éviter d'avoir des répercussions sur notre santé.

C'est pourquoi, nous vous proposons 4 conseils pour vous assurer un environnement sain aussi bien pour cette période de confinement qu'au quotidien.

 

[Conseil n°1 : renouvelez votre air]

 

view 1602552 1920

Pensez à aérer les pièces tous les jours, même en hiver, entre 5 à 10 minutes matin et soir mais aussi après une activité produisant de l'humidité comme la douche, la cuisine ou encore le ménage par exemple. En effet, la vapeur d'eau, dégagée par certaines de ces activités, peut être problématique puisqu'avec l'humidité les moisissures se développent et envoient dans l'air des spores (grains microscopiques) qui peuvent aggraver et favoriser certaines maladies (rhinites, bronchites,...). D'ailleurs, pour pallier ces risques lorsque vous cuisinez, il est aussi important d'utiliser une hotte aspirante et de couvrir votre casserole ou votre poêle pour limiter directement la propagation de la vapeur.

De plus, pensez également à entretenir régulièrement votre système de ventilation en nettoyant les bouches avec un chiffon et en vérifiant que l'extraction d'air fonctionne. Pour cela, approchez une feuille fine et légère du système et observez si elle est attirée par le conduit ou non. Quoi qu'il en soit, n'obstruez jamais les bouches d'aération qui sont nécessaires pour le renouvellement de votre air intérieur !

 

[Conseil n°2 : évitez les produits nocifs]

 

Une femme se met du vernis sur les ongles

Sans le savoir, notre habitation regorge d'objets néfastes pour notre santé qu'ils nous soient vraiment utiles ou non.

En effet, d'un côté, certains produits peuvent se révéler irritants pour les voies respiratoires. C'est le cas des bougies parfumées, de l'encens, ou encore des produits de beauté avec les vernis à ongles, les dissolvants et les sprays aérosols (laque, déodorant,...) qui peuvent dégager des polluants chimiques et être également dangereux pour l'environnement. Il est donc indispensable d'utiliser ces produits avec précaution et de bien aérer la pièce dans laquelle vous les avez utilisés. D'ailleurs, pour éviter ce genre de problème, privilégiez, si possible, à la place de vos sprays aérosols, des contenants à bille, en stick ou alors avec un spray sans gaz. De plus, les plantes vertes peuvent également être allergisantes par leur pollen ou leur latex et irritantes si des moisissures se développent dans la terre du pot. Faites donc attention au type de plantes que vous allez accueillir chez vous et à l'endroit où elle va siéger pour limiter les risques.

D'un autre côté, certains produits, pourtant nécessaires pour la protection de notre maison, contiennent même des pesticides qui sont un véritable danger pour notre santé. C'est le cas, par exemple, des produits de traitement des plantes ou encore des bombes anti-fourmis. Évitez donc au maximum d'utiliser ce genre de produits en préférant des alternatives et en cas d'utilisation nécessaire, lisez attentivement les précautions d'emploi sur l'étiquette.

 

[Conseil n°3 : entretenez régulièrement toutes vos pièces]

 

Photo de produits ménagers

L'essentiel n'est pas de récurer et de désinfecter chaque pièce de fond en comble et de faire en sorte que votre intérieur sente bon, l'essentiel est de penser à nettoyer la saleté et à enlever régulièrement la poussière pour garder un environnement sain.

C'est pourquoi, nous vous conseillons d'éviter les produits avec beaucoup de composants inutiles, corrosifs et néfastes pour l'environnement comme l'eau de javel par exemple, qui est, pour rappel, uniquement désinfectante et à réserver en cas de maladie dans le foyer ! Préférez plutôt les produits d'entretien possédant un éco-label et n'hésitez pas à vous tourner vers le multi-usages puisqu'il n'est pas nécessaire de réserver un produit à une seule utilisation. D'ailleurs, pensez à suivre les quantités indiquées sur les emballages car cela vous permettra de faire des économies.

De plus, portez une attention toute particulière à votre air intérieur si une personne du foyer présente des problèmes respiratoires puisqu'une mauvaise qualité de l'air pourrait entrainer des complications. Dans ce cas, limitez au maximum les tapis ou encore les moquettes qui accumulent et retiennent la poussière et choisissez un aspirateur avec un filtre HEPA (Haute Efficacité pour les Particules Aériennes) pour pouvoir respirer un air plus pur.

 

[Conseil n°4 : faites les bons choix pour votre maison]

 

Photo d'un pinceau

Les composants ou meubles neufs peuvent émettre dans l'air de nombreux composés et donc nuire à la bonne qualité de votre air intérieur. En effet, certains meubles en bois ou parquets, à cause de la colle ou des produits de traitement utilisés, peuvent polluer votre habitation en contenant par exemple des pesticides évidemment mauvais pour notre santé. Privilégiez donc au maximum les meubles d'occasion qui ont déjà émis leurs polluants et en cas de nouvel achat, préférez les meubles en bois massif et sans peinture pour limiter les risques et aérer longuement la pièce après l'installation.

De plus, veillez aux produits que vous achetez pour changer de décoration. Les peintures, par exemple, ont une émission de composés dans l'air intérieur plus ou moins importante. Lisez donc attentivement les étiquettes sur les pots et tournez-vous vers les peintures ayant une émission dans l'air "A+".

Enfin, si vous bricolez chez vous, pensez à vous protéger en portant des gants et un masque pour éviter au maximum les contacts avec les polluants chimiques dégagés par certains composants.

 


 

Vous avez maintenant compris qu'il est important de maintenir une bonne qualité de l'air intérieur pour limiter l'éventuel développement de certains symptômes (maux de tête, difficultés à respirer,...) voire même l'aggravation de maladies qui peuvent être liés à un air pollué. Alors pour votre santé, pensez à mettre en application ces conseils pour vivre dans un environnement sain.

Retrouvez plus d'informations sur le site de l'ADEME : https://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens/habitation/bien-gerer-habitat/lair-interieur-logement?fbclid=IwAR2R4dzSnHl8DHsFayfVCkazRyJWgYecRI6woSD07uBuhxjePHmqoIMWqfA