fbpx

La solution face aux "ravageurs" : Les hôtels à insectes !

La découverte des petites bêtes et l'installation d'un abris pour ces futurs résidents

Ce jeudi 24 Mars, j’ai suivi Sarah lors d’une matinée avec une classe de CM1/CM2 dans la commune de Villeny.

Arrivée à l’école, j’ai eu le plaisir d’entendre avant de voir la joie des enfants lorsque Sarah est entrée dans la classe. J’ai aussitôt ressenti l’accueil chaleureux des enfants.  Alors que je n’avais pas encore mis un pied dans la classe, j’entendais déjà de petits chuchotements  «  Oh oui Sarah est revenue ! Oh il y a une dame avec elle….! Sarah, Sarah, il y a des coccinelles dans l’abris ». Pas de spoil ! Nous reparlerons de ce fameux « abris » !   

Après la joie des retrouvailles et des présentations, nous avons échangé concernant la première visite de Sarah qui avait eu lieu au mois de Février.

Dans un premier temps, elle avait pour but d’identifier les petites bêtes présentes dans un jardin (les auxiliaires) mais aussi  si elles étaient connues par les enfants.

Par différents ateliers :

  • Chaque groupe d’élèves devait présenter un animal au choix : son nom, son habitat, son alimentation …

Les enfants s'en sont très bien sortis pour la plupart des auxiliaires, ils ont eu quelques difficultés pour certains insectes comme le carabe ou le syrphe..

D'accord....mais comment ?!?

Les enfants ont alors enfilé leur  "casquette" de bricoleur, place aux travaux !

Pour réaliser ces fameux "abris", plus communément appelés des "hôtels à insectes". Sarah a dû se procurer divers matériaux. Car en variant les cachettes, les insectes accueillis seront nombreux et variés.

 Alors, ils ont donc utilisé  :

  • Paille
  • Renouée
  • Pommes de pin
  • Bâtons de bois
  • Cartons ondulés
  • Briques
  • Bûches trouées
  • Grillage
  • Palettes
  • Évidemment, de l'huile de coude !

Et pourquoi ?!?

J’ai ainsi assisté à la seconde étape du processus : COMPRENDRE !

Pourquoi avoir construit des Hôtels à insectes ? À qui profitent ces installations ? Aux apprentis jardiniers ou aux petites bêtes du jardin ? Nous le découvrirons bientôt… Ne soyez pas impatients…!

Sarah avait donc organisé différents ateliers ludiques en vue de leur présenter les différentes familles des auxiliaires du jardin et leurs spécificités :

En exemple, ci-dessous,

Petit QUIZ : réussirez-vous à avoir un 4 sur 4 ? :D

Jeu des auxiliaires du jardin : Espèce \ Habitat \ Son alimentation \ Service rendu

Cliquez pour obtenir la réponse ! 

Quelle est l'espèce du Carabe ? De combien de parties est composé son corps ? Combien a-t-il de pattes ?
C'est un insecte ! Il est divisé en 3 parties (tête, thorax, abdomen) ! Il a 6 pattes !
Où vit-il ? Plusieurs réponses possibles ;)
Dans nos jardins, les bois feuillus, Les haies..
De quoi se nourrit-il ? ( indice : Hakuna Matata )
Limaces et chenilles
Des exemples de fruits et légumes qu'il protège dans notre jardin ?
Les plantes potagères (ex : choux, framboisiers) qui sont les souffre-douleurs des limaces.

Alors vos résultats ?! Un sans faute ?! 

Maintenant que nos apprentis sont formés et qu’ils connaissent leurs futurs voisins sur le bout des doigts....

Direction nos " chambres d'hôtels", les futurs résidents ont-ils pris possession des lieux, valises en pattes ?

Les enfants découvrent avec stupeur que certaines bêtes se sont déjà installées, d’autres curieux/se avaient déjà joué leur rôle d’éclaireur durant la recréation du matin. Nous avons pu voir plusieurs insectes comme l’avait prédit Sarah. Tels que des abeilles qui fuyaient à l’arrivée retentissante des enfants mais aussi des araignées qui se faufilaient de feuilles en feuilles.

Mais concrètement, quel est le rôle de ces petites bêtes ?  Du pince-oreille, mangeur de pucerons, à l’abeille pollinisatrice de nos fleurs, de nombreux insectes aident à lutter contre les « organismes nuisibles » du potager. L’hôtel à insectes ou refuge à insectes permet d’offrir un lieu de vie aux nombreux animaux ayant un rôle utile au jardin. Cet abri permet de les accueillir et limite l’usage des produits chimiques, dangereux pour l’homme et la nature.

Le choix de l'emplacement était primordial : 

  • Un endroit calme, assez éloigné de la cour de récréation
  • Accrocher à 30 centimètres du sol (pour éviter l’humidité)
  • A l’abri du vent, orienté Sud / Sud-est pour le soleil

ZOOM !

Après avoir découvert nos mini justiciers du jardin, nous nous sommes rendus sur le terrain communal derrière leur école.

Le but ?  Attraper tous types de petites bêtes et les mettre dans des boîtes d'observations….Facile à première vue mais finalement pas si simple que ça ! 

Cette matinée se termine par les observations des enfants et la libération de leur otage. Ce fût une belle experience, très enrichissante ( je sais à présent qu'il existe des "abeilles solitaires" qui ne produisent pas de miel et qui ne servent pas de reine...Incroyable !). Comme vous pouvez le voir, j'ai beaucoup appris de ces ateliers mais aussi des petits savants en vue de devenir vétérinaire.

Merci à Sarah et vivement la prochaine animation ! 

.

Image

Sologne Nature Environnement

Image

Sologne Nature Environnement

Château de Beauvais 23, route de Selles/Cher - BP136
41200 Romorantin-Lanthenay

Téléphone

02.54.76.27.18