Les oiseaux en hiver

Contre l'attaque des premiers froids, les oiseaux réagissent en gonflant leur plumage. Ils augmentent ainsi l'épaisseur de la couche d'air chaud entre la peau et le milieu extérieur. L'air est un excellent isolant qui préserve la chaleur du corps. Il faut savoir que ce n'est pas le froid qui fait mourir les oiseaux, mais le manque de nourriture leur permettant de lutter contre la déperdition de chaleur. Ainsi, quand il gèle ou quand la neige tombe, la faim devient meurtrière car les oiseaux ont du mal à retrouver des graines dans la nature recouverte de neige, ou des baies sur les branches givrées, ou des insectes dans les écorces des arbres plaquées de glace.

Vous pourrez aider les oiseaux à mieux passer l'hiver.

blue-tit-108743 1280       tit-193643 1280

Vous pouvez fabriquer des mangeoires et suspendre des boules de graisse (saindoux fondu et graines, dans une moitié de noix de coco par exemple). Sur les mangeoires vous pouvez déposer des graines de tournesol, des mélanges de graines pour passereaux qu'on trouve dans le commerce, des noix et noisettes, des pommes, poires, raisins secs par exemple. Ne jamais donner aux oiseaux de la nourriture salée qui provoque chez eux une soif excessive ou des troubles intestinaux graves.
Les oiseaux ont un horaire relativement précis : aussi est-il important d'essayer de les nourrir toujours aux mêmes heures, ils vous attendent… Le repas le plus important est celui du matin, la nuit a été longue et souvent dure pour les oiseaux.

Attention aux chats, très vite attirés par une concentration d'oiseaux !

Nous vous suggérons également de planter des pommiers, des arbustes à baies, des noisetiers, du lierre, du houx…, et de laisser ici ou là quelques cirses et cardères, herbes folles, bois morts et du gui aux arbres… qui offrent une nourriture providentielle aux oiseaux en hiver.
Vous pouvez aussi protéger et replanter des haies car elles constituent, en toutes saisons, des milieux favorables aux oiseaux.

 

Eva Sempé